Vous êtes nombreux à nous demander comment savoir si votre selle est adaptée à votre cheval.
Pour répondre à vos questions, nous vous donnons quelques astuces.

1/ La selle doit libérer l'épine dorsale de votre cheval. Vous pouvez prendre comme repère 4 doigts de largeur entre les deux panneaux.

2/ La selle doit libérer les épaules du cheval. Vous devez faire confiance à vos sensations. Si vous sentez que votre cheval a moins d'amplitude ou est gêné, il est possible que la selle y soit pour quelque chose. L'idéal est de contacter un expert en selle pour faire un diagnostic.

3/ La selle doit libérer le garrot. Une selle adaptée est une selle où le cavalier peut passer 3 doigts à al verticale entre le garrot et le pommeau.

4/ La selle doit être équilibrée. On dit "la selle au milieu du cheval, le cavalier au milieu de la selle". La selle ne doit pas être positionnée trop en avant car elle peut bloquer les épaules, ni trop en arrière (maximum la 18ème vertèbre) car elle peut compresser les lombaires.

4/ Après le travail, les traces de transpiration doivent être homogènes et symétriques. Ici, nous avons la photo de notre cavalier Paul-Antoine Allavena après une demi heure de travail sur le plat avec la Aachen. Nous pouvons voir que la selle n'exerce aucun point de pression et libère complètement l'épine dorsale de sa jument.

Pour le cavalier, une selle adaptée est avant tout une selle où on se sent bien. L’idéal est une selle qui ne vous fait pas forcer pour avoir une bonne position.

Voilà quelques astuces pour vous aider à savoir si votre selle est adaptée ou non. Bien sûr, l’avis d’un expert en selle est plus pragmatique. N’hésitez pas à nous contacter par mail ou message privé Facebook pour plus de renseignements si vous souhaitez un diagnostic par un de nos experts.